Plateforme numérique d’aide à l’organisation de la vente en direct

MonPêcheur est une application web visant à mettre en relation les consommateurs avec les producteurs de la mer. Elle permet de vendre et d’acheter en direct près de chez soi, poissons, crustacés, coquillages, algues…

Financé par le GALPA Pays de Cornouaille

GALPA partenaire: Pays de Brest

Il s’agit de créer un outil numérique innovant, intuitif et performant pour améliorer le processus de commercialisation des produits de la mer en circuit court.

L’application a été pensée comme un outil de communication au service de toutes les pêches et de tous les professionnels afin de valoriser les savoir-faire et les produits du territoire. Elle vise également à les accompagner vers la transition digitale et à créer du lien entre les artisans de la mer et les consommateurs.

Le projet MonPêcheur répond à une demande actuelle du consommateur qui souhaite acheter en direct du producteur pour remettre de l’authenticité dans son acte d’achat.

Développée en collaboration avec les pêcheurs du Pays de Cornouaille et du Pays de Brest et avec l’appui technique du Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Finistère, l’application constitue une solution complémentaire aux circuits traditionnels. La vente directe est une autre voie pour valoriser les produits locaux de la pêche surtout après de la jeune clientèle peu coutumière des circuits traditionnels de vente des produits de la mer. Elle permet au consommateur de mieux connaître le produit et de devenir plus exigeant dans ses choix de consommation. A noter que le contenu de l’exposition sera défini par un groupe de travail transversal composé des représentants de la pêche et du tourisme à l’échelle communautaire et départementale.

MonPàcheur_image2

 

Plan de financement :

  • 125 000 € Coût total de l’opération
  • 50 000 € DLAL FEAMP
  • 50 000 € Région Bretagne
  • 25 000 € Autofinancement

Contact du GALPA

Luce Demangeon Chargée de mission programmes européens

Voir la fiche du GALPA