Développer une filière pêche de qualité et renforcer l’image du territoire

En l’absence de moyens de stockage, le homard peut être vendu du simple au double (de 12 à 22,50 €). Les pêcheurs commencent à développer des viviers artisanaux, ce qui soulève plusieurs risques pour la qualité de conditionnement.

Financé par le GALPA Fécamp Caux Littoral

Face à ce constat, plusieurs professionnels (pêcheurs et l’OP FROM Nord) ont souhaité la mise en place de viviers accessibles à tous les vendeurs en criée dédiés au conditionnement du homard.

Cette option a la particularité de permettre :

  • La création de volumes collectifs suffisants pour renforcer le pouvoir de négociation et de commercialisation ;
  • De s’assurer de meilleurs prix du marché, créer un prix de vente moyen constant, renforcer la place de la criée au sein de la filière et du territoire ;
  • De capter de nouveaux acheteurs, avec la diminution des risques de pertes de la marchandise et un homard déjà « propre » ;
  • D’organiser les débarquements, enregistrer les données de vente et le suivi du contrôle qualité ;
  • De réguler les apports des débarquements et faciliter la gestion de la ressource.
  • 3 à 5 tonnes de homards débarqués par an

  • 20 €/kg prix moyen constant ciblé pour le homard

3

 

Plan de financement :

  • 90 000 € Coût total de l’opération
  • 36 000 € DLAL FEAMP
  • 36 000 € Région Normandie
  • 8 000 € Autofinancement

Partenaires :

  • 5 000 € CCI Seine-Estuaire
  • 5 000 € OP FROM Nord

Pour plus d’information sur le projet, contactez :
Yvon Neveu,
Directeur de la Criée de Fécamp
Tél. : 02 35 29 73 33
Email : criee.fecamp@orange.fr
Site internet : www.crieefecamp.fr